Tchélyabinsk

© shutterstock.com

Tchélyabinsk est le centre administratif de la région de Tchélyabinsk. En termes du nombre de sa population, la ville est la septième grande ville russe avec plus d’un million de résidents. Elle est située au centre de l’Eurasie, sur le versant oriental des montagnes de l’Oural, à la distance de 1 879 km de Moscou.

Une ville de métallurgistes

La Russie connaît beaucoup de blagues sur Tchélyabinsk : elles font allusion au fait que les résidents de la ville se distinguent par leur sévérité exceptionnelle. Cela ne surprend pas, car plusieurs d’entre eux travaillent dans l’industrie manufacturière, car Tchélyabinsk est un grand centre industriel avec des entreprises de la métallurgie, de la construction mécanique et du travail des métaux, de l’instrumentation, de l’industrie chimique, légère et alimentaire. Mais le produit principal de la ville, ce sont les métaux (des alliages de haute qualité, l’acier inoxydable), y compris le zinc, tous les types d’équipement lourd et des tuyaux. La ville a actuellement près de 150 grandes entreprises. 

Une ville entre l’Europe et la Sibérie

Fait intéressant : d’un point de vue géologique, une moitié de Tchélyabinsk se trouve en Sibérie, car cette partie de la ville est située dans la zone de roches sédimentaires, tandis que l’autre moitié repose sur du granit, ce qui est typique pour l’Oural. Elles sont divisées par la rivière Miass et reliées par le pont Léningradski : ce dernier permet aux résidents de la ville de voyager entre la Sibérie et l’Oural plusieurs fois par jour.

Une ville moderne

Tchélyabinsk a été fondé en 1736 sur les ruines de la forteresse de cosaques nommée Tchélyaba. L’emblème de la ville représente un chameau – ce qui nous rappelle le fait qu’autrefois, une route commerciale de l’Inde passait par cette région. Aujourd’hui, des anciens bâtiments ne sont conservés que dans le centre de la ville, où l’on peut voir des rues piétonnes pavées de carreaux. Le reste de Tchélyabinsk a été bâti en grande partie à l’époque soviétique, mais il y a aussi des centres d’affaires et de commerce modernes, des hôtels et des immeubles de grande hauteur.

Une ville verte

Bien que Tchélyabinsk soit avant tout une ville industrielle, il y beaucoup de jardins et des espaces verts. Ainsi, au cœur de la ville, il y a un vrai bois – la Forêt de la ville de Tchélyabinsk, faisant partie du Parc central de récréation nommé après Gagarine. Un autre endroit de promenades, qui est populaire auprès des résidents de la ville, c’est le jardin « Le Champ écarlate », au printemps, des centaines de tulipes rouges s’y épanouissent.

Une ville culturelle

Les résidents de Tchélyabinsk sont non seulement des travailleurs actifs, mais aussi des adeptes d’un repos culturel. La ville a plusieurs musées, par exemple le musée géologique qui réunit tous les minéraux extraits dans l’Oural ; une philharmonie, un cirque, un centre de jazz ; le Théâtre d’opéra et le Théâtre académique dramatique sont également populaires auprès des résidents de la ville. Chaque année, la ville accueille les différents événements, tels que le festival de théâtres de chambre « Camerata » et le festival international de la musique d’orgue. En été, dans la région de Tchélyabinsk, au bord du lac Ilmenskoïe, on organise un festival d’auteurs-compositeurs-interprètes de chansons, qui réunit les bardes de toutes la Russie. En automne, la ville accueille le festival traditionnel du « Cinéma irrégulier » pour montrer des films d’art et essai.

Une ville sportive

La ville organise les différents événements sportifs : par exemple, en 2012 elle a accueilli le Championnat d’Europe de judo, les hôtes duquel ont apprécié le haut niveau d’organisation de cet événement. En plus, à la veille du Jour de l’an, Tchélyabinsk a une tradition d’organiser une grande séance d’entraînement pour les jeunes. Les lycéens et les étudiants peuvent concourir dans six sports en plein air.

La ville à la météorite

En 2013, cette nouvelle s’est propagée dans le monde entier : une météorite – plus précisément, ses fragments – est tombée à Tchélyabinsk ; la chute était accompagnée d’une série d’explosions qui ont cassé les verres dans plusieurs bâtiments. Cet événement remarquable a eu lieu le 15 février et a attiré une grande attention à la ville. Cependant, la communauté mondiale a été surtout étonnée par le sang-froid des résidents de Tchélyabinsk : plusieurs d’entre eux, au lieu de se sauver de la météorite avec effroi, se sont précipités à sa rencontre, en photographiant sa chute avec leurs téléphones portables et en commentant ce phénomène.

Les 5 étapes d’inscription dans l’enseignement supérieur

Site officiel de l'enseignement supérieur en Russie pour les étrangers

© 2015 Ministère de l’éducation et de la science de la Fédération de Russie Centre National Autonome de Recherche Sociologique

Les informations de contact

Si vous avez trouvé une erreur sur le site, veuillez sélectionner du texte, appuyer sur Ctrl+Enter et nous envoyer un message.

Si vous avez trouvé une erreur sur le site, nous envoyer un message

Avez-vous trouvé une erreur ?

X
Accord sur les données personnelles