Vladivostok

© shutterstock.com

La ville de Vladivostok est un port maritime à l’Extrême-Orient russe. Elle est située sur une péninsule baignée par la Mer du Japon. Vladivostok est la capitale du Territoire de Primoryé. C’est une ville moderne en constante évolution : par exemple, en juste quelques années récentes, on a bâti ici les ponts uniques Rousski et Zolotoï Rog, un campus universitaire géant, le Théâtre d’opéra de Primoryé. La ville accueille des événements d’envergure internationale, y compris le sommet de l’APEC, le Forum économique de l’Est.

Un grand centre de l’éducation et de la science

À Vladivostok, il y a le Centre scientifique de Primoryé de la Branche de l’Extrême Orient de l’Académie des sciences russe (RAN), des dizaines d’établissements d’enseignement supérieur, d’organismes de recherche, l’Institut – jardin botanique, aussi bien que le campus universitaire le plus grand et le plus moderne de la Russie.

La porte vers l’Asie

La distance de Vladivostok à Séoul est de 750 km, à Pékin – 1 335 km, à Tokyo – un peu plus d’un millier de kilomètres. Les agences de voyages locales offrent des vols économiques, des tours de ferry et des visites de croisière vers les pays asiatiques, y compris la Thaïlande, le Vietnam, le Singapour. L’essentiel et d’obtenir un visa avant d’entrer en Russie (auprès des ambassades des pays asiatiques que vous avez l’intention de visiter).

Une ville maritime

Vous pouvez faire des promenades en bateau inoubliables autour de la côte pittoresque de Vladivostok et des 50 îles voisines. La ville a une infrastructure développée de location de bateaux, de canots, des scooters des mers. À Vladivostok et à ses alentours, il y a un grand nombre de plages propres et confortables et de centres de récréation. Dans ses restaurants et cafés, vous pouvez déguster des fruits de mer frais et du poisson.

Une ville de jardins

Les jardins sont les endroits préférés de récréation des résidents et des hôtes de Vladivostok. La plupart des jardins sont immergés dans la verdure, équipés d’attractions pour les visiteurs de tous les âges, munis d’une infrastructure confortable. En hiver, une patinoire est installée dans chaque jardin. Au cours de l’année, les jardins accueillent les différents événements culturels et publics : des festivals, des concerts, des compétitions, des tournois. Les jardins les plus populaires auprès des résidents de la ville sont « Pokrovski », « Fantaziïa », le parc safari Primorski, l’Institut – jardin botanique.

Une ville multi-religieuse

La religion la plus nombreuse à Vladivostok est l’orthodoxie. En plus, la ville a aussi des communautés religieuses de Juifs, de Musulmans, de Protestants, de Catholiques, de Baptistes et d’autres.

Une ville de défenseurs des animaux

Depuis 2000, Vladivostok organise la Journée du tigre – un festival écologique pendant lequel les résidents de la ville, habillés en tigres, défilent dans les rues centrales. L’objectif principal de cette campagne annuelle est d’attirer l’attention du public au problème de la préservation de la population de tigres de l’Amour qui habitent en Primoryé et sur le territoire de Khabarovsk.

Les curiosités

Vladivostok vue à vol d’oiseau

Sur le point culminant de la ville – le monticule nommé Le Nid d’aigle – un téléphérique est installé : ce sont deux cabines avec un entraînement par câble qui circulent sur des rails. Pendant le voyage, vous pourrez admirer la vue magnifique de la ville de Vladivostok.

Les ponts de Vladivostok

Rousski, c’est le pont qui relie l’île du même nom avec la partie continentale de Vladivostok. La hauteur de cette installation est de 324 mètres. C’est le plus grand pont du monde en termes de la longueur de la travée (1 104 mètres) et le symbole moderne de Vladivostok. Une construction d’une envergure comparable est le pont Zolotoï (le pont d’Or) d’une longueur de 1 388 mètres, bâti à travers la baie de Zolotoï Rog, avec des pylônes originaux en V.

La baie de Zolotoï Rog

Une baie pittoresque sur les bords de laquelle s’étend la ville de Vladivostok, est l’un de ses plus beaux sites, offrant des vues à couper le souffle. La baie est un endroit pratique pour le stationnement de navires. Les bords vallonnés et abruptes de la baie ont été nivelés ; on y a construit des quais, des cales, des jetées.

La forteresse de Vladivostok

La forteresse bâtie sur le territoire de Vladivostok à la fin du XIXe siècle – au début du XXe siècle, est l’une des destinations touristiques les plus populaires de la ville. Les touristes peuvent visiter des constructions avec un système sophistiqué de labyrinthes, de galeries souterraines, de tunnels profonds et de casemates.

L’océanarium de Primoryé

Une construction grandiose dans la forme d’une coquille d’une superficie d’environ 35 000 mètres carrés sur l’île de Rousski. La date de l’achèvement de la construction est en décembre 2015. Le volume total d’eau serait d’environ 25 000 tonnes. L’océanarium présente plus de 500 espèces d’animaux marins et d’eau douce. Le même bâtiment abrite un delphinarium avec un département de traitement par dauphins.

Le musée d’anciens voitures et motocycles

L’exposition du musée réunit des voitures, des motocycles et d’autres véhicules construits depuis les années 20 jusqu’aux années 70 du ХХe siècles par des concepteurs soviétiques et étrangers. La collection comprend plus de 50 pièces. Les visiteurs du musée qui sont passionnés de la technique peuvent profiter d’une bibliothèque, d’une salle de conférence et d’une vidéothèque.

À la proximité de la ville

L’île Rousski, située à la proximité de Vladivostok, d’une superficie de près de 100 kilomètres carrés, est un endroit de récréation populaire auprès des résidents et des hôtes de la ville. Elle attire les amateurs de pique-niques, de la pêche, de la plongée sous-marine. L’île est attrayante par ses forts, ses bois pittoresques, ses monticules et ses baies. En plus du campus multifonctionnel de l’Université fédérale de l’Extrême Orient – le plus moderne en Russie – il y a des plages et des centres touristiques équipés de tout le nécessaire pour un repos confortable. Vous pouvez rejoindre l’île Rousski sur un ferry ou par les transports en commun qui circulent sur le pont du même nom. Il est également intéressant de voir le phare d’Eguercheld, qui sert du principal repère à l’entrée dans le port de Vladivostok depuis plus de cent ans. Il se trouve sur Tokarevskaïa koshka – la pointe d’une langue de terre étroite dans la mer. Vous pouvez le rejoindre sur un mini-ferry, une balandre ou à pied.

Les 5 étapes d’inscription dans l’enseignement supérieur

Site officiel de l'enseignement supérieur en Russie pour les étrangers

© 2015 Ministère de l’éducation et de la science de la Fédération de Russie Centre National Autonome de Recherche Sociologique

Les informations de contact

Si vous avez trouvé une erreur sur le site, veuillez sélectionner du texte, appuyer sur Ctrl+Enter et nous envoyer un message.

Si vous avez trouvé une erreur sur le site, nous envoyer un message

Avez-vous trouvé une erreur ?

Protection from automated form filling
X
Accord sur les données personnelles