Meilleures universités de Russie

Meilleures universités de Russie
© ITMO University

Chaque candidat veut choisir le meilleur établissement d’enseignement supérieur. A quels paramètres prêter attention ? Penchons-nous là-dessus.

Les uns considèrent que la qualité de l’enseignement et le niveau des professeurs est le plus important, les autres, qu’il s’agit des infrastructures et du matériel, d’autres encore, que c’est l’employabilité. Pour certains, la possibilité de mener des recherches scientifiques durant les études est d’une importance primordiale. La majorité de ces paramètres est prise en compte lors de la création des classements universitaires: chacun d’entre eux établit sa sélection des meilleurs établissements d’enseignement supérieur.

Classements internationaux

Les classements institutionnels de trois agences majeures sont considérés comme des références.

QS est un classement de la société britannique Quacquarelli Symonds. Dans ce classement, plusieurs paramètres sont pris en compte: la réputation académique de l’établissement d’enseignement supérieur, l’employabilité des diplômés et l’internationalisation: le nombre d’étudiants et d’enseignants étrangers. De nombreux établissements d’enseignement supérieur russes occupent des places honorables dans les classements QS. En 2019, parmi les 25 meilleures universités de Russie, les suivantes figuraient dans le top 500 des établissements d’enseignement supérieur: NSU, TSU, MFTI, EHESE, MEPhI, UrFU, UPT, UFK, URAP, l’Université ITMO, SPbPU, MISiS et autres.

Le classement THE est réalisé par une équipe d’experts de l’hebdomadaire britannique Times Higher Education. Parmi les critères d’évaluation, on trouve la qualité de l’enseignement, le volume de recherches et autres. En 2019, 39 établissements d’enseignement supérieur russes figuraient dans le classement institutionnel THE. On retrouvait dans le top 500: MGU, MFTI, EHESE, l’Université ITMO et MEPhI.

ARWU (Academic Ranking of World Universities), ou le « Classement de Shanghaï » est présenté par l’agence Shanghai Ranking Consultancy. Le classement prend en compte le nombre de lauréats de prix scientifiques internationaux parmi les enseignants et les diplômés, la fréquence de citation des publications scientifiques de l’établissement d’enseignement supérieur et d’autres paramètres. C’est le classement le plus sévère pour les établissements d’enseignement supérieur russes, néanmoins, en 2019, 11 établissements d’enseignement supérieur russes y figuraient. On trouvait dans le top 500 MGU, USSP, NSU et MFTI.

Classements par discipline

Aux côtés des classements généraux, des classements QS, THE et ARWU par discipline sont également publiés. Par exemple, la École des hautes études en sciences économiques figure dans le top 100 du classement ARWU par discipline en mathématiques et sociologie et dans le top 200 en économie et politologie. Des établissements d’enseignement supérieur russes se trouvent dans le top des universités du classement par discipline de QS en physique et astronomie. Dans le top 100, on trouve certains des meilleurs établissements d’enseignement supérieur russes: MEPhI, MFTI et NSU. Traditionnellement, les établissements d’enseignement supérieur russes occupent de bonnes places en technologies informatiques. En plus de MGU et USSP, on retrouve l’Université ITMO, MFTI et EHESE dans le top 300 du classement par discipline de QS.

Les succès des établissements d’enseignement supérieur russes dans le secteur des technologies de l’information sont également reconnus par le classement par discipline THE. Dans le top 100 de la catégorie « Sciences informatiques » pour 2019, on trouve l’Université ITMO (74 place) et MFTI (95 place). Des établissements d’enseignement supérieur russes sont en bonnes positions dans le classement THE dans d’autres sciences exactes. Ainsi, dans le top 300 de la catégorie « Sciences physiques », on trouve MFTI (45 place), MEPhI (groupe 101-125), NSU (126-150), TSU (groupe 126-200), SPbPU (201-250), l’Université ITMO (251-300) et d’autres. Dans le top 300 de la catégorie « Sciences et technologies de l’ingénieur », on trouve SPbPU (201-250), l’Université ITMO (201-250), UPT (groupe 251-300) et autres.

Classements régionaux

Voilà encore un autre type de classement présenté annuellement par QS et THE. QS publie séparément un classement BRICS (qui inclut des universités du Brésil, de Russie, d’Inde, de Chine et d’Afrique du Sud) et EECA (contenant les pays émergents d’Europe et d’Asie centrale). THE prépare chaque année un classement BRICS et Emerging Economies Rankings.

Dans le QS BRICS, les meilleurs établissements d’enseignement supérieur russes occupent le sommet du classement. Dans le top 50 de 2018, on retrouvait: L’Université d’État de Moscou et celle de Saint-Pétersbourg (6 et 11 places, respectivement), l’Université d’Etat de Novossibirsk (12 place), l’Université d’Etat de Tomsk (19), MFTI (21), MEPhI (30), EHESE (37) et l’Université d’Etat de Tomsk (39). Dans le top 50 du classement THE BRICS & Emerging Economies Rankings 2019 figuraient cinq établissements d’enseignement supérieur russes: MGU Lomonossov (5 place), MFTI (12 place), MEPhI (16 place), EHESE (22 place) et TSU (49 place).
Partager
Ne plus montrer
Enregistrez-vous, soumettez votre demande à l’université. Gratuitement. Sans intermédiaires.!