Comment un citoyen algérien peut entrer dans un établissement d’enseignement supérieur russe

Comment un citoyen algérien peut entrer dans un établissement d’enseignement supérieur russe
© SUSU

Dans les établissements d’enseignement supérieur de notre pays, il est possible de se former à presque n’importe quelle profession. Lisez l’article pour savoir comment un candidat algérien peut choisir une spécialisation et une formation, préparer les documents et intégrer un établissement d’enseignement supérieur.

La Russie et l’Algérie ont établi des relations diplomatiques en 1962. Jusqu’à présent, les pays développent leur partenariat dans des domaines importants : le gaz et le pétrole, l’énergie et l’éducation. A titre d’exemple, Gazprom et la société pétrogazière algérienne Sonatrac mènent une exploration géologique et l’extraction d’hydrocarbures sur le territoire de l’Algérie. De plus, il existe entre les Etats un accord de coopération dans le domaine de l’utilisation de l’énergie atomique à des fins pacifiques qui suppose la conception et la construction de centrales nucléaires sur le territoire algérien. La Russie apporte également une aide à l’Algérie pour la formation d’ingénieurs dans le domaine du nucléaire.

Les études supérieures russes deviennent de plus en plus populaires parmi la jeunesse algérienne. Selon des statistiques, sur l’année académique 2014/2015, 413 Algériens étudiaient dans notre pays, pour 2015/2016, 549 et pour 2016/2017 791 personnes, dont plus de 85% n’étaient pas boursiers. L’une des raisons pour lesquelles les candidats d’Algérie préfèrent les établissements d’enseignement supérieur de notre pays est le grand choix de spécialisations : médicales, techniques, sciences humaines, chimie et biologie. De plus, le coût acceptable des études a de l’importance.

En règle générale, les citoyens algériens viennent en Russie pour étudier la médecine (médecine générale, dentaire, pharmacie), l’économie, l’énergie atomique, l’informatique, l’énergétique, la construction et la linguistique.

tpu_agab.jpg© TPU

Par où commencer

Si vous avez déjà décidé d’étudier en Russie, commencez par choisir un établissement d’enseignement supérieur, une spécialisation et une formation. Faites attention à la place qu’occupent les universités dans les classements, lisez les avis d’étudiants étrangers, étudiez attentivement les descriptions des formations. Il serait également judicieux de regarder le niveau des prix en Russie pour le logement, le transport ainsi que l’alimentation et prévoir son budget. Il est possible de trouver toutes ces informations sur Study in Russia. Le site est disponible en sept langues, notamment l’arabe.

Russe ou anglais ?

Vous pouvez choisir la langue dans laquelle étudier. La plupart des formations sont dispensées en russe. Si vous choisissez l’une d’entre elles, alors, au cours de la candidature, en plus d’examens liés à la spécialisation, il faudra faire preuve d’un haut niveau de maîtrise de la langue. Si vous n’avez jamais étudié le russe, commencez par vous inscrire en cours préparatoires, où vous pourrez suivre une formation linguistique intensive et étudier des matières spécialisées. Après des cours préparatoires, il vous sera plus facile d’intégrer une formation initiale.

Les établissements d’enseignement supérieur russes proposent également de nombreuses formations en anglais dans divers domaines : des sciences biologiques aux technologies de l’information. Pour candidater à l’une d’entre elles, il faut en règle générale passer un test d’anglais. Cependant, certains établissements d’enseignement supérieur acceptent les certificats internationaux.

Il faut se renseigner sur toutes les informations sur les examens d’entrée auprès de représentants de l’université. Il est possible de le faire via l’Espace personnel du candidat sur notre site. Enregistrez-vous et écrivez à l’université directement. Vous recevrez une réponse sous 10 jours ouvrés.
unn01.jpg
© UNN

Options de financement

Les citoyens algériens peuvent étudier en Russie de façon payante ou subventionnée par la Fédération de Russie.

Enseignement payant

Etudier de façon payante en Russie est une excellente option. Le prix des établissements d’enseignement supérieur de notre pays est plus bas qu’en Europe et en Amérique et la qualité de l’enseignement est élevée.

Les spécialisations médicales sont parmi les plus demandées. Le coût des formations en « médecine générale » varie entre 153 846 et 468 000 roubles par an ($ 2370-7200) ; en « dentaire », de 468 000 à 507 000 roubles par an ($ 7200-7800) ; en « pharmacie », de 200 000 à 292 500 roubles par an ($ 3080-4500). Les études de médecine durent au moins six ans (spécialité) et il est possible de suivre de telles études à MSUM I. M. Setchenov, URAP, UFEO, UFK, UNN, IKBFU et d’autres établissements d’enseignement supérieur.

Les études dans des spécialisations liées à l’économie et à la gestion coûtent de 120 970 à 500 000 roubles par an ($1860-7690). Il existe de telles formations à EHESE, UEOS, SFU et d’autres établissements d’enseignement supérieur.

L’énergie nucléaire est elle aussi une spécialisation très populaire. Les prix des formations varient entre 112 224 et 632 580 roubles par an ($ 1730-9730). Il est possible de faire des études dans le domaine des technologies nucléaires à MEPhI, UPT, SPbPU et d’autres établissements d’enseignement supérieur.

Le coût des formations en technologie de l’information varie entre 122 000 et 370 000 roubles par an ($ 1880-5690). Il en existe à MFTI, ETU, LETI, l’Université ITMO, TSU, MISiS et dans d’autres établissements d’enseignement supérieur.

Les études dans des formations liées à la construction coûtent de 134 430 à 305 000 roubles par an ($2070-4690). Il est possible de suivre de telles études à SPbPU, UFEO, UEOS, UrFU et dans d’autres établissements d’enseignement supérieur.

Les prix des formations varient entre 120 000 et 500 000 roubles par an ($ 1850-7690). Les études en linguistique sont proposées par EHESE, NSU, URAP, IKBFU et d’autres établissements d’enseignement supérieur.

L’article donne des prix indicatifs. Pour connaître le prix exact d’une formation, utilisez le service de recherche sur notre site.

susuZAyaD2vj9Y.jpg
© SUSU

Enseignement subventionné par la Fédération de Russie

Les candidats algériens peuvent obtenir une bourse de deux façons :

  • TaParticiper à l’une des olympiades internationales qui ont lieu une fois par an. La victoire dans de telles compétitions donne divers avantages : de points supplémentaires à l’admission sans examen. Pour les candidats en licence, il existe par exemple l’Olympiade internationale de la jeunesse d’EHESE, l’olympiade de physique et de mathématiques de MFTI Phystech, l’Olympiade d’informatique et de mathématiques de l’Université ITMO et d’autres. Pour les candidats en master : Open Doors : Russian Scholarship Project, qu’organise l’association « Global Universities ». Consultez la liste complète des olympiades ici.
  • Participer à un concours pour obtenir une bourse d’Etat. Chaque année, le gouvernement de la Fédération de Russie octroie aux candidats étrangers 15 000 places dans les établissements d’enseignement supérieur. En 2017/2018, l’Algérie a reçu 50 places. Pour toutes les questions liées à l’admission sur bourse, il convient de s’adresser à l’Ambassade de la Fédération de Russie à Alger (quartier El Biar, impasse Bougandoura, n°14).

Et ensuite ?

L’étape suivante est celle de la préparation des documents. Lors du dépôt de la première demande, il faut envoyer au service des admissions de l’établissement d’enseignement supérieur une copie du passeport, du document relatif à l’enseignement supérieur, un certificat médical, le formulaire rempli et une photo. Le document relatif à l’éducation ne nécessite ni légalisation ni apostille. Il s’agit d’une liste indicative. Dans les différents établissements d’enseignement, les exigences relatives aux documents peuvent varier, par conséquent il faut se renseigner à l’avance.

letiНабиль Джилани01.jpg
© ETU "LETI"

Bienvenue en Russie

Si vous avez réussi les examens, passé les épreuves de sélection et avez été admis, des employés de l’établissement d’enseignement supérieur vous enverront une copie de l’invitation au format PDF (si vous avez été admis grâce aux quotas, l’invitation sera faite par l’ambassade ou Rossotroudnitchestvo) : elle est obligatoire pour obtenir un visa étudiant pour la Russie. Pour l’obtenir, après avoir rassemblé tous les documents nécessaires, il convient de s’adresser à la section consulaire de l’Ambassade de la Fédération de Russie à Alger (quartier El Biar, impasse Bougandoura, n° 14).

En arrivant en Russie, le citoyen algérien doit s’inscrire sur le registre des migrations sous sept jours. Si vous prévoyez d’emménager dans une résidence universitaire, alors ce sont des employés de l’administration qui vous inscriront sur le registre. Si vous souhaitez louer un logement, adressez-vous au propriétaire pour qu’il vous aide.

Partager
Ne plus montrer
Enregistrez-vous, soumettez votre demande à l’université. Gratuitement. Sans intermédiaires.!