Comment un citoyen marocain peut entrer dans un établissement d’enseignement supérieur russe

Comment un citoyen marocain peut entrer dans un établissement d’enseignement supérieur russe
© UNN

Les citoyens de tous les pays peuvent faire des études supérieures en Russie, y compris ceux du Maroc. Dans cet article, vous apprendrez comment un citoyen marocain doit contacter les représentants de l’établissement d’enseignement supérieur, préparer correctement les documents et candidater à l’université.

Les relations russo-marocaines ont une longue histoire. Les premiers contacts commerciaux ont été établis en 1777 et c’est en 1897 qu’un Consulat général de l’Empire de Russie est apparu à Tanger. Aujourd’hui, le Maroc est l’un des premiers partenaires de la Fédération de Russie en Afrique du Nord. Les Etats coopèrent dans de nombreux domaines. L’un des principaux est celui de l’énergie. La Russie possède une riche expérience de construction de centrales hydroélectriques et thermiques sur le territoire du Maroc. La coopération se développe dans le domaine des technologies de l’information. Des entreprises russes sont impliquées dans l’automatisation des travaux d’extraction de ressources minérales dans les mines du Maroc. En outre, un système de paiement électronique avec des logiciels de fabrication russe est mis en place dans le pays.

Les échanges commerciaux entre les pays augmentent. Ainsi, en 2017, ils ont augmenté de 13% et le volume total des ventes a atteint 1,4 milliard de $. La Russie expédie vers le Maroc des ressources énergétiques principalement, et le Maroc, des produits alimentaires.

La coopération entre les pays dans le domaine du tourisme augmente également. Chaque année, les stations balnéaires du Maroc deviennent de plus en plus populaires parmi les Russes. Les Marocains visitent aussi la Russie avec plaisir : beaucoup de supporters de ce pays sont venus assister à la Coupe du monde de football 2018 pour supporter leur équipe.

bfu_01.jpg
© IKBFU

La jeunesse marocaine fait preuve d’un grand intérêt pour les études supérieures en Russie. Les disciplines les plus demandées sont la médecine, l’ingénierie, l’informatique, l’économie, la gestion et la linguistique. Le nombre de candidats venant de ce pays augmente. Ainsi, en 2014/2015, 1853 étudiants marocains étudiaient en Russie, en 2015/2016, 2121 étudiants et en 2016/2017, 2612 étudiants. Plus de 97% d’entre eux ont choisi des formations payantes. Les établissements d’enseignement supérieur russes ont intérêt à attirer des candidats talentueux venant du Maroc. Chaque année, à Casablanca, se déroule un salon étudiant auquel participent des universités russes.

Par où commencer

Si vous avez décidé d’étudier en Russie, il vous faut avant tout choisir une université, une spécialité et une formation. Il est possible de le faire grâce à notre moteur de recherche. Notre site présente 3500 formations : en médecine, en ingénierie, en informatique et en sciences humaines. Il y a des formations en langue russe ou anglaise.

Si vous désirez étudier en russe, mais ne le maîtrisez pas, commencez par suivre des cours préparatoires (CP), qui existent dans la majorité des établissements d’enseignement supérieur russes. Vous y étudierez non seulement la langue, mais aussi des disciplines spécialisées. On peut y trouver, par exemple, des parcours d'ingénierie, de sciences humaines, de sciences naturelles et d’autres. Le choix dépendra du domaine dans lequel vous prévoyez de candidater ensuite. A la fin du programme, il est possible de candidater en formation initiale. Pour en savoir plus sur les cours préparatoires, c’est ici.

Les établissements d’enseignement supérieur russes proposent également de nombreuses formations en anglais. Pour y être admis, il faut bien maîtriser la langue. Certaines universités organisent des examens d’anglais, d’autres acceptent des certificats internationaux. Il convient de se renseigner à l’avance sur les conditions d’admission auprès d’employés de l’établissement d’enseignement supérieur choisi. Il est possible de le faire via l’Espace personnel du candidat sur notre site. Enregistrez-vous et écrivez à l’université directement, c’est gratuit. Vous recevrez une réponse sous 10 jours ouvrés.

itmo_Амуда Абдулмалик Бабатунде.jpg
© ITMO University

Options de financement

Enseignement payant

L’enseignement en Russie présente de nombreux avantages. Parmi eux, il y a par exemple diverses réductions étudiantes (sur les transports en commun, la visite des musées et des expositions) et des résidences universitaires bon marché et confortables. Les étudiants ont la possibilité de faire du sport et de passer leur temps libre de façon intéressante, de faire la connaissance de la riche culture russe. Néanmoins, l’un des avantages principaux est le prix abordable des formations. Le coût des études en Russie est plus bas que dans les universités d’Europe et d’Amérique et la qualité de l’enseignement élevé.

Les professions du domaine médical sont parmi les plus prisés par les candidats marocains. En Russie, il est possible de recevoir un enseignement médical de qualité. De telles formations sont proposées par exemple par MSMU I.M. Setchenov, l’Université d’Etat de Novossibirsk, l’Université fédérale d'Extrême-Orient, l’Université fédérale de la Baltique E. Kant et autres. Le coût de la formation varie de 159 300 ($2450) à 650 000 roubles ($10 000) par année.

Les prix des formations en énergie électrique et thermique varient entre 112 000 ($1720) et 325 000 ($5000) roubles par année. De telles formations sont dispensées par l’Institut d'ingénierie physique de Moscou MEPhI, l’Université russe de l’Amitié des peuples, l’Université fédérale de Sibérie, l’Université de Samara, l’Université d’État du Sud-Oural, l’Université polytechnique de Tomsk et d’autres.

Les formations en construction coûtent de 134 430 ($2070) à 354 900 ($5460) roubles par année. Elles sont disponibles à l’Université polytechnique Pierre le Grand de Saint-Pétersbourg, à l’Université fédérale d’Extrême-Orient, à l’Université Fédérale E. Kant de la Baltique et dans d’autres établissements d’enseignement supérieur.

Les études dans des spécialisations liées à l’informatique coûtent de 90 000 ($1380) à 357 500 ($5500) roubles par année. De telles formations sont dispensées par l’Université polytechnique de Tomsk, l’Institut physique et technique de Moscou, l’Université polytechnique de Saint-Pétersbourg Pierre le Grand, l’Université d’État de Tioumen et d’autres.

Il s’agit de prix indicatifs pour quelques formations populaires. Pour connaître le tarif exact, utilisez le moteur de recherche de notre site.

sechen_01.jpg
© MSMU

Enseignement subventionné par la Fédération de Russie

Les candidats du Maroc peuvent candidater à un établissement d’enseignement supérieur russe en tant que boursiers de différentes façons.

  • Participer à une olympiade internationale. Les établissements d’enseignement supérieur russes organisent chaque année des compétitions pour les étrangers, notamment pour les Marocains. Parmi ces sélections, il y a par exemple l’Olympiade internationale de la jeunesse (EHESE), l’olympiade de mathématiques Phystech.International en physique et mathématiques (MFTI), l’olympiade Rosatom de physique et de mathématiques (MEPhI), Open Doors : Russian Scholarship Project (association « Global Universities ») et autres. Il est possible de consulter la liste complète ici. Les vainqueurs et les lauréats de telles compétitions obtiennent divers avantages pour la candidature : points supplémentaires, réductions sur les formations payantes, admissions sans examen.

  • Participer à un concours pour obtenir une bourse d’Etat. Chaque année, le gouvernement de la Fédération de Russie offre aux étrangers des places de boursier dans les établissements d’enseignement supérieur. En 2017/2018, 21 places ont été accordées aux candidats marocains. La compétition est relevée et être admis dans un établissement d’enseignement supérieur russe avec une bourse n’est possible que pour les candidats les plus talentueux ayant de bonnes notes et des réussites scolaires. L’attribution des places de boursier est gérée par Rossotroudnitchestvo à travers le réseau de ses représentations. Au Maroc, leur bureau se trouve à Rabat (avenue Annasr, n°12) ; c’est là qu’il faut s’adresser pour toutes les questions concernant l’obtention d’une bourse d’État.

  • Parfois, les établissements d’enseignement supérieur eux-mêmes accordent des bourses aux étudiants étrangers. Pour en savoir plus, il faut contacter l’université à l’avance. Pour ce faire, enregistrez-vous sur l’Espace personnel du candidat et écrivez directement à l’établissement d’enseignement supérieur choisi.

Préparation des documents

Après avoir choisi une formation et déterminé le mode de financement, il faut préparer les documents de candidature. Lors du dépôt de la première demande dans un établissement d’enseignement supérieur, il faut envoyer le formulaire rempli, une copie du passeport, de l’attestation de fin d’études secondaires ou du diplôme et une photo. Le document relatif à l’enseignement doit être apostillé. Il s’agit d’une liste indicative. Les exigences peuvent différer, par conséquent il convient de se renseigner à l’avance auprès d’un employé de l’université choisie.

бфу_Хажар Мастак.jpg
© IKBFU

Entrée en Russie

Les citoyens du Maroc qui comptent faire des études supérieures en Russie ont besoin d’un visa étudiant. Pour l’obtenir, il est obligatoire de préparer un lot de documents. Pour toutes les questions liées au visa, il convient de s’adresser au service consulaire de l’Ambassade de la Fédération de Russie à Rabat.

En arrivant en Russie, le citoyen marocain doit s’inscrire sur le registre des migrations sous sept jours. Si vous prévoyez de vivre dans une résidence universitaire, alors ce sont des employés de l’administration qui vous aideront à remplir les documents. Mais si vous prévoyez de louer un appartement ou une chambre, adressez-vous au propriétaire pour qu’il vous aide.

Partager
Ne plus montrer
Enregistrez-vous, soumettez votre demande à l’université. Gratuitement. Sans intermédiaires.!