Comment s’adapter dans un autre pays : conseils aux étudiants étrangers

Comment s’adapter dans un autre pays : conseils aux étudiants étrangers
© SUSU

Les études à l’étranger, ce sont de nouvelles possibilités et une expérience surprenante, mais en même temps, c’est vivre dans des conditions inhabituelles loin de sa famille et de ses amis. Pour vous adapter, il faudra un certain temps. Voici quelques conseils pour que ce processus se déroule plus vite et plus facilement.

Ne vous découragez pas

Les premiers temps, un mal du pays peut survenir. C’est une réaction normale à de nouvelles conditions de vie (climat, nourriture, langue) : ne vous laissez pas abattre. La majorité des étudiants venus pour étudier à l’étranger ont traversé un moment où ils ont baissé les bras, où ils ont voulu tout quitter et repartir. Il faut simplement patienter et s’occuper avec des choses : sous quelque temps ce sentiment disparaîtra. Le principal est de ne pas avoir honte de demander de l’aide, de faire de nouvelles rencontres et de se rappeler que toute difficulté est temporaire.

Discutez plus souvent

misis
© MISIS

Evidemment, tout le monde n’a pas la même faculté de tisser des liens, néanmoins, même si vous êtes introverti de nature, essayez de ne pas vous refermez sur vous-même. Les établissements d’enseignement supérieur organisent souvent des rencontres de bienvenue (meeting party), où les étudiants fraîchement débarqués peuvent se rencontrer. Dans les universités, il existe des clubs pour étudiants étrangers : on s’y rencontre, on discute de diverses questions, on parle de la culture et des traditions de son pays. De plus, dans tout établissement d’enseignement supérieur il y a généralement des amicales d’étudiants d’une même nationalité, mais il n’est pas bon de discuter seulement avec ses compatriotes, mieux vaut se faire des amis de divers pays puisque c’est bien l’un des avantages des études dans un environnement international. Beaucoup d’étudiants étrangers racontent qu’ils sont devenus amis avec des Russes : cela les a aidés à mieux comprendre les traditions locales et les règles de conduite, ainsi qu’à aimer la cuisine russe et même à apprendre à cuisiner certains plats tout seul.

Adressez-vous aux bénévoles

SPbPU
© SPbPU

Dans la plupart des établissements d’enseignement supérieur, il y a des organisations de bénévoles et un service d’adaptation socio-culturelle. Leur tâche est d’apporter un soutien total aux nouveaux : accueillir les étudiants étrangers à l’aéroport ou à la gare, leur montrer le campus et la ville, les aider à emménager dans la résidence universitaire, s’installer et se débrouiller avec les problèmes du quotidien. Des événements d’adaptation sont organisés à destination des étudiants : ils y reçoivent des instructions, apprennent comment se déroule la vie étudiante, où changer de l’argent, acheter des aliments, se restaurer, comme se rendre au campus et autres. Les bénévoles soutiennent aussi les étrangers durant le processus de formation : il est toujours possible de leur adresser des questions, d’obtenir des conseils et de leur demander de l’aide.

Apprenez la langue et la culture du pays

MISIS
© MISIS

Les étudiants étrangers reconnaissent souvent que l’une des principales difficultés de la Russie fut pour eux la méconnaissance de la langue russe. Ils ne pouvaient pas s’expliquer, les gens ne les comprenaient pas toujours. Ce problème concerne plutôt les petites villes. Dans les mégalopoles, de nombreux habitants, particulièrement les jeunes, parlent anglais. Dans tous les cas, maîtriser les bases du russe, sera bénéfique, même si vous êtes venu suivre une formation en anglais. Il est possible d’apprendre quelques phrases basiques à l’avance, ainsi cela sera plus facile. De plus, des cours de langue russe sont généralement accessibles aux étudiants étrangers dans les établissements d’enseignement supérieur. Dans certaines universités, il existe des cours d’adaptation spéciaux pour les débutants complets : on y parle des particularités de la culture et de la mentalité russes, on leur enseigne des phrases basiques en russe pour qu’ils puissent dialoguer dans les situations du quotidien. Il est important de ne pas avoir peur de parler et de pratiquer davantage. Evidemment, vous allez faire des fautes, mais c’est normal. Personne ne vous jugera, au contraire, on sera heureux du fait que vous essayez d’apprendre la langue.

Assistez à des événements intéressants

ETU LETI
© ETU "LETI"

Renseignez-vous à l’avance sur la ville dans laquelle se trouve votre établissement d’enseignement supérieur, ce qu’il y a d’intéressant, quels sont les sites d’intérêt. Durant votre temps libre, rendez-vous à des expositions, visitez des musées. En règle générale, beaucoup d’événements accessibles aux étudiants sont organisés dans chaque ville, souvent gratuits. Il est possible de trouver des informations à propos de ces derniers sur Internet. Durant votre temps libre, en week-end et pendant les vacances, voyagez. La Russie possède une énorme quantité de lieux intéressants qu’il faut absolument visiter. Invitez à voyager vos camarades de classe : voyager en groupe est moins cher et plus amusant.

Inscrivez-vous à des clubs, des associations

TPU
© TPU

La vie étudiante dans les établissements d’enseignement supérieur russes est si remplie qu’il n’y a tout simplement pas le temps de s’ennuyer. Il existe des clubs en fonction des intérêts, leur thématique est diverse : du cinéma et des langues étrangères aux échecs et sorties touristiques. Il y a beaucoup d’opportunités pour la création : il existe des théâtres étudiants, des studios artistiques, de danse ou musicaux. Et, bien évidemment, il y a des sections sportives : des salles de musculation, des stades et des piscines sont accessibles, tandis que la plupart des établissements d’enseignement supérieur possèdent leurs équipes de football et de volleyball. Se tiennent régulièrement des festivals, des concerts consacrés à des fêtes, des jours de célébration des cultures nationales : les étudiants étrangers peuvent à la fois participer à l’organisation de ces événements et se produire en tant qu’artistes.

Maintenez le contact avec vos proches

MISIS
© MISIS

Le dialogue avec ses proches permet de recevoir un soutien et à se sentir mieux. Par conséquent, appelez régulièrement à la maison ou vos amis : c’est important, surtout au début quand vous ne vous êtes pas encore fait de connaissances. En Russie Internet est bon marché et rapide, par conséquent, il n’y aura pas de problèmes de connexion. La plupart du temps, dans les bâtiments d’enseignement, il y a du Wi-Fi gratuit, et dans les résidences universitaires un accès dédié. Néanmoins, il vaut mieux ne pas trop échanger avec ses proches, consacrez à cela une durée déterminée, essayez de passer la majeure partie de la journée en vous immergeant complètement dans le nouveau milieu et en saisissant au maximum les opportunités qu’offrent les études à dans un autre pays.

Partager
Ne plus montrer
Enregistrez-vous, soumettez votre demande à l’université. Gratuitement. Sans intermédiaires.!