Après avoir été diplômé d’une université russe, l’ex-étudiant reçoit un diplôme qui sera reconnu dans la plupart des pays. Quand même, ainsi que tout autre document sur l’éducation délivré à l’étranger, il doit passer la procédure de légalisation sur le territoire de la Fédération de Russie et ensuite celle de reconnaissance, de nostrification ou de validation (en fonction du pays), quand le détenteur du diplôme quitte le territoire de la Russie.

La légalisation est une procédure de certification d’un document dans le pays de sa délivrance, qui accorde le droit à le faire valoir à l’étranger.

La reconnaissance d’un diplôme étranger signifie la confirmation officielle de la validité de l’éducation reçue dans un pays étranger.

QUAND LA LÉGALISATION DE DIPLÔMES RUSSES N’EST PAS REQUISE

1 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance

  • Si la Russie a signé un accord bilatéral avec le pays de résidence (séjour) du diplômé, abolissant la légalisation.1

2 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance

  • Si l’organisme ou l’autorité à qui le document est présenté, n’exige pas de légalisation (mais celle-ci peut être requise dans l’avenir).

1 Selon les informations en date de juin 2018, la liste de ces pays inclut : la République d’Albanie, la Hongrie, la République de Cuba, la République algérienne démocratique et populaire, la République de Bulgarie, la République argentine, la République hellénique, la République arabe d’Egypte, le Royaume d’Espagne, la République de Serbie, la République de l’Inde, la République d’Iraq, la République de Lituanie, la République islamique d’Iran, la République italienne, la République du Yémen, la République de Chypre, la République Populaire de Chine, la Corée du Nord, la République de Lettonie, la République de Macédoine, la Mongolie, la République de Pologne, la République d’Arménie, la Roumanie, la République slovaque, la République de Slovénie, la République de Finlande, la République de Croatie, la République de Moldova, le Monténégro, le Turkménistan, la République socialiste du Vietnam, la République tchèque, la République d’Estonie, la République d’Azerbaïdjan, la République du Bélarus, la Géorgie, la République du Kazakhstan, la République du Kirghizistan, la République de Tunisie, la République du Tadjikistan, la République d’Ouzbékistan. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur le le site web du Centre national d’information sur la reconnaissance de l’éducation (ci-après dénommé le Centre national) ou auprès de l’ambassade de votre pays dans la Fédération de Russie.

Dans tous les autres cas, il est nécessaire de légaliser le document avant votre départ de la Russie. 
Il existe plusieurs manières de le faire :

Les types de légalisation

3 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
La légalisation consulaire (des originaux)
Le pays dans lequel elle sera valide
Dans le pays dont le consulat a légalisé le document
L’organisme à contacter

Étape 1. Le Département consulaire du Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie. L’adresse : 12, rue Néopalimovski, Moscou, tél. : 8 (499) 244 37 97

Étape 2. Le consulat de votre pays d’origine (du pays de destination) dans la Fédération de Russie.

Les documents nécessaires
  1. Les documents nécessaires site web du Département consulaire du Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie)
  2. Votre pièce d’identité
  3. Votre diplôme
  4. Un accusé de paiement des droits d’État
Qui peut soumettre les documents ?
Le titulaire du diplôme ou ses représentants (les membres de sa famille, des amis résidant en Russie). Ces derniers ne doivent présenter aucun document confirmant leur lien avec le diplômé.
Comment soumettre les documents
Seulement personnellement
Le délai d’exécution
5 jours ouvrables
4 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
L’apostilisation de diplômes (originaux)
Le pays dans lequel elle sera valide
Dans les pays membres de la Convention de La Haye de 1961 (leur liste est disponible sur le site web de la Convention)
Les organismes à contacter
Les départements de l’éducation (des offices régionaux du Service fédéral de surveillance dans le domaine de l’éducation et de la science de la Russie) dans les régions. Leurs adresses sont disponibles ici.
Les documents nécessaires
  1. Une demande
  2. L’original du diplôme
Qui peut soumettre les documents ?
Le titulaire du diplôme ou son représentant légal (une procuration notariée sera requise).
Comment soumettre les documents ?
Seulement personnellement
Le délai d’exécution
45 jours
5 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
L’apostilisation de copies notariées de diplômes
Le pays dans lequel elle sera valide
Dans les pays membres de la Convention de La Haye de 1961 qui acceptent les copies apostillées en tant que documents (il faut vous s’en informer préalablement dans votre pays d’origine ou de destination)
Les organismes à contacter
Les offices régionaux du Ministère de la justice (la liste des sites web). Par exemple, à Moscou : l’Administration générale du Ministère de la justice pour la ville de Moscou. Tél. : 8 (499) 124-24-26, (499) 940-36-12, ru77@minjust.ru
Les documents requis
  1. Une demande
  2. Une copié certifié du diplôme
Qui peut soumettre les documents ?
Le titulaire du diplôme ou ses représentants (les membres de sa famille, des amis résidant en Russie). Ces derniers ne doivent présenter aucun document confirmant leur lien avec le diplômé. 
Comment soumettre les documents
Personnellement ou par courrier
(C’est une procédure plus longue et difficile, au cours de laquelle vous devrez remplir des questionnaires supplémentaires. D’autre part, il n’y a aucune garantie que l’on ne refuse pas la légalisation de votre document, bien que vous ayez déjà payé le droit d’État. Il sera beaucoup plus facile de demander quelqu’un de vos amis en Russie de soumettre les documents personnellement).
Le délai d’exécution
3 jours ouvrables
Le pays dans lequel elle sera valide
6 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
Dans le pays dont le consulat a légalisé le document.
7 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
Dans les pays membres de la Convention de La Haye de 1961
(leur liste est disponible sur le site web de la Convention)
8 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
Dans les pays membres de la Convention de La Haye de 1961 qui acceptent les copies apostillées en tant que documents
(il faut vous s’en informer préalablement dans votre pays d’origine ou de destination)
Les organismes à contacter
11 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
Les départements de l’éducation (des offices régionaux du Service fédéral de surveillance dans le domaine de l’éducation et de la science de la Russie) dans les régions. Leurs adresses sont disponibles ici.
12 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
Les offices régionaux du Ministère de la justice (la liste des sites web). Par exemple, à Moscou : l’Administration générale du Ministère de la justice pour la ville de Moscou. Tél. : 8 (499) 124-24-26, (499) 940-36-12,,
ru77@minjust.ru
Les documents requis
13 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
  1. Une demande (vous pouvez télécharger son formulaire sur le site web du Département consulaire du Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie)
  2. Votre pièce d’identité
  3. Votre diplôme
  4. Un accusé de paiement des droits d’État
  1. 14 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
    Une demande
  2. 15 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
    L’original du diplôme
  1. 16 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
    Une demande
  2. 17 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
    Une copie certifiée du diplôme
Qui peut soumettre les documents ?
18 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
Le titulaire du diplôme ou ses représentants (les membres de sa famille, des amis résidant en Russie).
Ces derniers ne doivent présenter aucun document confirmant leur lien avec le diplômé.
19 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
Le titulaire du diplôme ou son représentant légal (une procuration notariée sera requise).
20 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
Le titulaire du diplôme ou ses représentants (les membres de sa famille, des amis résidant en Russie).
Ces derniers ne doivent présenter aucun document confirmant leur lien avec le diplômé.
Comment soumettre les documents ?
21 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
Seulement personnellement
22 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
Seulement personnellement
23 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
C’est une procédure plus longue et difficile, au cours de laquelle vous devrez remplir des questionnaires supplémentaires. D’autre part, il n’y a aucune garantie que l’on ne refuse pas la légalisation de votre document, bien que vous ayez déjà payé le droit d’État. Il sera beaucoup plus facile de demander quelqu’un de vos amis en Russie de soumettre les documents personnellement.
Le délai d’exécution
24 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
5 jours ouvrables
25 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
45 jours
26 - Un diplôme russe à l’étranger : la légalisation et la reconnaissance
3 jours ouvrables

Comme on peut le voir dans le tableau, vous pouvez soumettre les documents pour la légalisation en Russie personnellement ou par votre représentant (à l’exception de l’apostilisation de copies). C’est pourquoi, il est essentiel de légaliser votre diplôme russe avant de quitter la Fédération de Russie, après vous être renseigné sur les exigences (des pays, des employeurs, des universités).

Le type de légalisation à choisir dépend de la législation de votre pays de destination et de vos plans pour l’avenir.

En Russie, il est beaucoup plus rapide et moins coûteux d’effectuer une légalisation consulaire ou l’apostilisation des copiées certifiées de documents. Cependant, celle-là ne sera valide que dans le pays dont le consulat l’a effectuée, et celle-ci ne sera pas acceptée dans tous les pays. Si vous avez l’intention de continuer votre formation en dehors de la Russie, il vaut mieux d’apostiller l’original, car celui-ci sera valide dans plus de 100 pays membres de la Convention de La Haye.

Il est à noter que certains pays exigent l’apostilisation des diplômes délivrés en Russie, malgré l’existence d’accords bilatéraux qui abolissent la légalisation. En même temps, il a des États membres de la Convention de La Haye qui reconnaissent l’apostilisation.

Soyez prudent ! Dans le cas d’un choix erroné du type de légalisation, vous devrez venir encore une fois en Russie pour effectuer une nouvelle légalisation ou demander votre représentant de le faire pour vous, ce qui exigera du temps et de l’argent.

Par la suite, vous pourrez avoir besoin de faire reconnaître votre diplôme russe dans le pays de votre résidence permanente. La Russie signe constamment de nouveaux accords intergouvernementaux pour faciliter cette procédure pour les diplômés des établissements d’enseignement supérieur russes. Actuellement, les accords appropriés sont signés avec plus de 60 pays du monde. En plus, la Fédération de Russie a adhéré aux conventions de Bangkok (1983) et de Lisbonne (1997) sur la reconnaissance de diplômes. Ces textes sont disponibles sur le site web du Centre national.

Share
Ne plus montrer
Enregistrez-vous, soumettez votre demande à l’université. Gratuitement. Sans intermédiaires.!