Avis des étudiants étrangers

Преимущества обучения в России для иностранцев

Vladimirs Pylypenko, Lettonie

Université fédérale de la Baltique I. Kant

Ici, je mène à bien des expériences dont je pouvais seulement rêver en Lettonie

Je dois avouer qu’ayant appris que j’allais participer dans le programme d’échange Erasmus Mundus, j’ai eu des sentiments mélangés. D’une part, j’étais certainement heureux d’avoir cette chance (la pratique au laboratoire de la recherche génomique et protéomique près de l’Université fédérale de la Baltique I. Kant). D’autre part, j’ai été un peu confus, car, bien que je sois Russe, je n’avais jamais visité la Russie ; mais ici, il s’agissait d’un long séjour de cinq mois. On m’a averti que ma nationalité ne donnait aucune garantie de mon intégration dans la communauté russe, même scientifique. Donc, sur le chemin de Kaliningrad, j’étais à la fois heureux et triste. Mais ce que j’ai vu à l’entrée de la ville, m’a ravi – j’ai vu la Cathédrale, un beau paysage …

À la gare, les tuteurs attendaient déjà moi et mon collège de la Lettonie. Le même jour, ils nous ont montré non seulement Kaliningrad lui-même, mais aussi sa satellite – la ville de Zelenogradsk. Nous avons vu la mer, fait un tour de magasins. Dès la première journée là-bas, j’ai compris que j’avais déjà ma propre opinion sur cette ville, et cette opinion était très positive.

Le lendemain, j’ai rencontré le chef du laboratoire de la recherche génomique et protéomique où je devais travailler avec des chercheurs en provenance de différentes régions de la Russie et de l’Europe. Les locaux et les équipements du laboratoire étaient les plus récents et permettaient de mener à bien des expériences dont je pouvais seulement rêver en Lettonie. À propos, c’était là que j’ai préparé ma thèse de maîtrise sur le sujet des différences fonctionnelles des cellules spécifiques du système nerveux central.

Si nous parlons des conditions d’accommodation, au début, tout semblait inhabituel : un gardien à l’entrée et un autre devant la porte sur l’étage, une chambre partagée avec un voisin… Mais nous sommes devenus amis en peu de temps et nous le restons jusqu’à présent. Bien sûr qu’un foyer a ses propres règles auxquelles vous devrez vous habituer. De temps en temps, il y avait des prises de bec avec les gardiens à l’occasion de nos retours nocturnes au foyer. C’était, peut-être, la cause la plus fréquente de mécontentement chez les étudiants, car, conformément aux règles, le foyer est fermé de 00 h 00 à 06 h 00. Heureusement, c’était le seul inconvenient pour moi ; d’ailleurs, il est toujours possible de trouver des accommodements avec les gardiens – tout le monde était bienveillant envers nous.

Je voudrais de parler spécialement du travail du bureau international. Son personnel, ce sont des gens bien aimables, qui sont toujours prêts à entrer dans vos sentiments et de vous aider à résoudre des problèmes qui se posent au cours de la période d’échange. En général, je recommande à tous qui pensent à venir à Kaliningrad pour étudier dans le cadre d’un programme d’échange, de ne pas hésiter à parler aux gens, d’exprimer votre opinion. Les gens sont très ouverts et compréhensifs ici. Comme Kaliningrad est une petite ville (plus petite encore que ma ville natale – Riga), au cours du temps, vous pourrez sentir une nostalgie et l’envie de partir. Surmontez-vous, laisser la ville s’imprégner dans votre âme, et vous verrez de nombreuses possibilités non seulement pour vos études, mais aussi pour le développement de votre personnalité. Si vous n’avez pas encore choisi la ville où aller dans le cadre du programme d’échange Erasmus Mundus, je vous recommande vivement de considérer Kaliningrad comme une option de priorité.


Partager

Avis des étudiants étrangers

Tony Miguel Pinto Capela
France
«Je prévois d’effectuer le stage suivant en Russie aussi»
Lire tout
Luciano Ralison
Madagascar
«L’université n’a rien à envier aux établissements d’enseignement supérieur européens»
Lire tout
Gabriel Loubo
Congo
«Les étudiants ont la possibilité de se faire des amis du monde entier»
Lire tout
Amuda Abdulmalik Babatunde
Maroc
«Mes attendes de l’éducation en Russie se sont avérées vraies»
Lire tout
Joshua Orabiyi
Nigeria
«J’ai trouvé de nouveaux amis qui sont venus de partout dans le monde»
Lire tout
Bezuidenhout Linn-Kazee
Namibie
«J’apprends le russe au cours de mes études»
Lire tout
William Davis
États-Unis d'Amérique
«Les programmes que j’ai suivis en Russie me seront crédités dans mon université»
Lire tout
Karolina Krejci
La République Tchèque
TSU
«Chacun qui a de l’intérêt pour la Russie, doit la visiter»
Lire tout
Ne plus montrer
Enregistrez-vous, soumettez votre demande à l’université. Gratuitement. Sans intermédiaires.!